Shares 2294 Views

Le développement de l’oenotourisme dans le monde

Une activité en plein essor, l’oenotourisme est aujourd’hui en vogue dans toutes les régions viticoles du monde.  Portée par la volonté des consommateurs d’avoir une immersion totale dans le monde des vignobles, la dynamique du tourisme viticole ne cesse de s’accélérer avec la diversification des offres et des activités proposés. Pour mieux comprendre le mécanisme  de ce développement rapide, nous vous proposons un retour sur l’histoire de l’oenotourisme.

La naissance de l’oenotourisme

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le tourisme viticole n’est pas une activité qui date seulement de quelques années. En effet, l’oenotourisme, trouve son origine en Californie dans les années 70. A cette époque, la dégustation des vins sur les lieux de production est rapidement devenue une pratique tendance dans de nombreux Etats américains : San Francisco, New york, Washington.. . A la fin des années 70 le développement de l’oenotourisme s’accélère et atteint beaucoup plus de pays : Le Chili, l’Afrique du Sud, l’Argentine…

1980 : Le début de la dispersion de la tendance

Au début des années 80, l’oenotourisme connait une croissance sans précédent. Plusieurs pays du monde accueillent leurs premiers touristes qui cherchent à découvrir les spécificités du vin local et à  vivre une expérience de dégustation inédite. Suite au succès qu’a pu récolter l’oenotourisme,  un réseau regroupant 10 métropoles à fort potentiel viticole a été créé pour renforcer le développement mondial de cette activité. Les premiers membres des «  Capitales des Grands Vignobles » étaient : Adélaïde, Bilbao|Rioja,Bordeaux, Lausanne, Mayence|Rheinhessen, Mendoza, Porto, San Francisco|Napa Valley et Valparaíso, Casablanca Valley, Verone.

France : La création du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme en 2009 

Alors que la France fait partie des leaders mondiaux de la production du vin, elle ne s’est ouverte que tardivement au tourisme viticole. Grace à la mobilisation des pouvoirs publics et la création de plateformes dédiées à l’oenotourisme comme Winalist, l’Hexagone a réussi à rattraper rapidement son retard. En Mars 2009, sur l’initiative des ministres chargés du tourisme et de l’agriculture, le Conseil Supérieur de l’Oenotourisme a été créé dans le but de mieux organiser ce secteur et d’augmenter ses potentialités économiques. Aujourd’hui, avec plus de 10 millions d’œnotouristes, la France vise à se positionner leader du marché mondial dans les années à venir.

You may be interested

Directions RH
209 Vues

Comment améliorer la sécurité électrique en milieu professionnel ?

gear gamer - Avr 16, 2024

Dans beaucoup d'environnements professionnels, la sécurité électrique est un élément très important. Les conséquences d'un défaut d'installation peuvent aller d'une simple panne jusqu'à des blessures corporelles, ou…

Direction Juridique
130 Vues

Quelles sont les normes de qualité et de précision auxquelles les balances de précision doivent se conformer ?

gear gamer - Avr 16, 2024

Les balances de précision sont utilisées dans divers secteurs tels que la pharmacie, la chimie, ou encore l'agroalimentaire. Elles doivent répondre à des normes strictes. Ces normes…

Direction Stratégique
137 Vues

Comment créer une culture collaborative dans un bureau partagé : Conseils pratiques pour favoriser la productivité et l’harmonie

gear gamer - Avr 16, 2024

La culture collaborative en entreprise va bien au-delà du simple partage de ressources et d’informations. Elle représente un état d'esprit où chaque membre de l’équipe se sent…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié

Most from this category